top of page
Portrait Eden Fournier.png
Eden Fournier
(elle/she/they)

Eden Fournier (elle) œuvre en tant que sexologue humaniste spécialisée en variance de genre et en diversité sexuelle depuis 2020. Ayant un vif intérêt pour la pratique sexologique communautaire, elle s’est impliquée successivement en tant que vice-présidente de l’organisme de lutte pour la santé et les droits sexuels Les 3 sex* et sexologue membre de l’équipe du Programme de variance de genre (PVG) pédiatrique et adulte dans une clinique spéciliasée. Eden fait partie des professionnel·le·s de la santé spécialisé·e·s en santé transgenre et est également membre de l’Association canadienne pour la santé transgenre (CPATH) et de l’Association mondiale pour la santé transgenre (WPATH). 

 

En tant que sexologue, celle-ci mobilise les approches humanistes-existentielles, féministes et transaffirmatives dans le cadre de ses interventions auprès d’individus, de couples et de groupes afin de favoriser, maintenir et rétablir la santé sexuelle et rehausser l’affirmation de soi. Ses spécialisations incluent les relations amoureuses et affectives (communication, non-monogamie éthique et polyamour), l’identité de genre et l’orientation sexuelle, le développement psychosexuel (image corporelle, estime de soi sexuelle et agentivité), la santé mentale et la sexualité (troubles de l’humeur et anxieux, toxicomanie) ainsi que la diversité des pratiques sexuelles (BDSM). 

 

Candidate à la maîtrise en sexologie concentration recherche-intervention avec spécialisation en études féministes et détentrice de deux baccalauréats (B.A. sexologie; B.A. relations internationales et droit international), ses intérêts de recherche se situent au croisement de la phénoménologie interprétative, de l’anthropologie médicale, de la sociologie de la sexualité ainsi que des études trans et queer. Soucieuse de favoriser l’avancement des connaissances scientifiques sur les communautés issues de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre, elle a présenté les résultats de ses travaux de recherche au sein de conférences internationales ayant trait à la santé sexuelle. 

 

Lorsqu’elle n’œuvre pas en tant que sexologue, auxiliaire de recherche ou d’enseignement, professionnelle associée, conférencière ou chroniqueuse, celle-ci partage son temps entre l’écriture et la lecture, les activités en plein air, les discussions philosophiques et les concerts. 

bottom of page