(elle/she/her)

Héloïse est titulaire d’un baccalauréat en criminologie et études féministes, ainsi que d’un baccalauréat en service social. Ses études lui ont permis de développer des habiletés d’interventions ancrées dans l’empowerment ainsi qu’une analyse critique face aux problématiques sociales, avec une emphase sur la victimologie. Son intérêt s’est développé pour les interventions favorisant le mieux-être sexuel et relationnel, ce qui l’a mené à compléter une propédeutique afin d’entreprendre une maîtrise en sexologie clinique à l’UQAM.

Lors de ses expériences professionnelles en milieu communautaire et dans le réseau de la santé et des services sociaux, Héloïse a travaillé avec diverses populations et difficultés, mais tout particulièrement auprès d’enfants et d’adultes affectés par la violence à caractère sexuel. Ayant vécu cinq ans auprès des personnes Inuit au Nunavik, elle trouve important de maintenir une vision holistique de la santé sexuelle, puis de miser sur l’authenticité, l’inclusivité, l’autodétermination et la sécurisation culturelle.

Dans le cadre de son stage, Héloïse privilégie l’approche humaniste-existentielle ainsi que l’approche interactionnelle-systémique. Elle mise sur l'ouverture et l'écoute empathique pour favoriser un espace thérapeutique bienveillant centré sur la personne, autant en suivi individuel que conjugal. Sa vision élargie des enjeux sociaux et individuels lui permet de s'adapter à la réalité de chacun·e, dans une optique de co-construction dans l'exploration des vécus expérientiels et affectifs. Elle offre ses services de psychothérapie en français et en anglais.

Héloïse Chartrand

image_50453761_edited.jpg